alter-éc(h)o s’agrandit…

alter-éc(h)o accueille aujourd’hui une nouvelle collaboratrice.

Après un diplôme en langue et littérature française et anglaise à l’Université de Zagreb et un Master à Sciences Po Lille (spécialité Affaires publiques et gestion des biens communs, majeure développement soutenable), Barbara Smailagic rejoint alter-éc(h)o en tant que consultante en développement durable.

Elle accompagnera notamment les collectivités dans le renforcement de leurs politiques climat-air-énergie.

Compensation des émissions de GES 2017

Comme chaque année, alter-éc(h)o compense ses émissions de GES en finançant des projets dans les pays de Sud. Nos émissions sont calculées annuellement par la réalisation de notre Bilan Carbone en intégrant les émissions directes mais aussi indirectes de nos missions.

L’année 2017 est particulière pour nous puisque nos émissions de GES ont fortement augmenté du fait de l’accompagnement du Plan climat énergie (PCE) de la Polynésie française (environ 9 tonnes d’équivalent CO2 contre environ 2 tonnes par an jusqu’alors). Cette mission devrait émettre au total 50 tonnes de CO2eq sur 4 ans (dont 7,2 t. en 2017) mais elle devrait permettre de réduire de 50.000 tonnes de CO2eq les émissions de GES de la Polynésie française. Notre impact négatif devrait donc être largement « compensé » par l’impact (positif lui) de notre travail. Compensé 1000 fois, chaque année, si les objectifs du PCE sont atteints…

Nous faisons malgré tout le choix de compenser annuellement nos émissions de GES indépendamment de l’effet produit par nos missions. 2017 ne fait donc pas exception.

Cette année encore, c’est par la participation au programme Action Carbone Solidaire que nous avons avons décidé de compenser nos émissions de GES. Cette compensation carbone volontaire permet de financer un portefeuille global de projets de la Fondation Goodplanet qui portent sur 2 thématiques :

Rappelons que la compensation carbone ne peut en aucun cas constituer un exutoire satisfaisant. C’est seulement après avoir fait preuve de sobriété, d’efficacité énergétique et utilisé des énergies renouvelables (voir la page « l’exemplarité« ), que nous compensons les émissions résiduelles…

 

Mise à jour de la page Exemplarité

Comme chaque année, alter-éc(h)o évalue son impact environnemental et social. La page Exemplarité vient d’être mise à jour avec notamment le Bilan Carbone 2015 de notre activité. Notre impact carbone se limite à 1,4 tonne de CO2 équivalent, grâce à des déplacements faibles (en excluant au maximum la voiture) et l’allongement de la durée de vie de nos équipements, informatique notamment.

Conseiller Cit’ergie

citergieLudovic Schneider a été choisi par l’ADEME pour être l’un des nouveaux conseillers Cit’ergie. Formé en décembre 2015, il fait donc partie du réseau des 35 conseillers actuellement habilités à accompagner les collectivités dans cette démarche énergie-climat.

Cit’ergie est le dispositif destiné aux communes et intercommunalités qui s’engagent dans une amélioration continue de leur politique énergie durable en cohérence avec des objectifs climatiques ambitieux.
Un label en 3 niveaux récompense pour 4 ans le processus de management de la qualité de la politique énergétique et climatique de la collectivité.
Le processus Cit’ergie constitue un outil opérationnel et structurant de construction et d’amélioration du programme politique d’actions pour les collectivités, en appui d’un plan climat Energie territorial (PCET), de l’engagement dans la Convention des Maires, ou encore du renforcement du volet énergie-climat d’un Agenda 21.

Plus d’informations sur la démarche Cit’ergie sur le site web dédié.

Compensation des émissions carbone 2013 d’alter-éc(h)o

CO2solidaire_150-cmjnComme chaque année, nous avons évalué les émissions de gaz à effet de serre générés par l’activité d’alter-éc(h)o en 2013. Nous utilisons pour cela la méthode Bilan Carbone de l’Ademe, qui intègre donc les émissions liées à l’énergie consommée (chauffage, électricité, carburants et énergie des trains) mais également les émissions associées à l’énergie grise des équipements et services que nous utilisons (matériel informatique notamment).
La compensation carbone ne peut en aucun cas constituer un exutoire satisfaisant. Cependant, après avoir fait preuve de sobriété, d’efficacité énergétique et utilisé des énergies renouvelables, nous avons choisi de compenser les émissions résiduelles de carbone par le biais du financement d’un projet de diffusion de foyers de cuisson améliorés au Cambodge. Plus d’informations sur ce projet sur le site de CO2 Solidaire.
Notre impact carbone s’élève en 2013 à 3,8 tonnes de CO2 et nous avons financé l’économie de 4 tonnes de CO2.

Mis en avant

Dans cette page, vous pourrez suivre l’actualité d’alter-éc(h)o et notamment les projets que nous menons. Pour cela, vous pouvez utiliser les catégories (notamment Références, Actuellement pour voir les projets en cours ou alter-éc(h)o qui donne des actualités plus générales sur nous).

Vous pouvez également utiliser le nuage de mots-clés pour visualiser facilement nos références classées par sujet.

Bonne visite

Nouvelle peau mais mêmes services

Le site web d’alter-éc(h)o conseil fait peau neuve.

Toujours sobre, ce nouveau site se veut plus fonctionnel et plus réactif. Notamment grâce à cette rubrique « actualité » qui sera mise à jour régulièrement. Vous y trouverez des points sur nos projets mais également de l’information diverse (complémentaire à l’éc(h)o-sphère qui continuera à être utilisé !).

Bonne visite et à bientôt

Compensation des émissions carbone d’alter-éc(h)o

Nous évaluons annuellement nos émissions de gaz à effet de serre par le biais de la méthode Bilan Carbone de l’Ademe.
La compensation carbone ne peut en aucun cas constituer un exutoire satisfaisant. Cependant, après avoir fait preuve de sobriété, d’efficacité énergétique et utilisé des énergies renouvelables, nous avons choisi de compenser les émissions résiduelles de carbone par le biais du financement d’un projet de diffusion de foyers de cuisson améliorés au Cambodge. Plus d’informations sur ce projet sur le site de CO2 Solidaire.
Notre impact carbone s’élève en 2011 à 4 tonnes de CO2 et nous avons financé l’économie de 6 tonnes de CO2.

Les années précédentes, nous avons financé, toujours via CO2 Solidaire, des projets d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics (écoles, hôpitaux…) et l’habitat en Afghanistan et d’un projet économie et sécurisation de la consommation d’énergie au Maroc.