Accompagnement Cit’ergie de la Ville de Montigny-lès-Metz

Accompagnement de la structuration de la politique climat-air-énergie de la Ville de Montigny-lès-Metz avec :

  1. état des lieux initial selon le référentiel Cit’ergie
  2. définition d’une politique et d’un programme d’actions
  3. accompagnement dans la durée par le biais d’une visite annuelle
  4. le cas échéant, accompagnement vers une labellisation Cit’ergie

Depuis juin 2018 (durée du marché : 4 ans)

Accompagnement Cit’ergie de la CC du Saulnois

Accompagnement de la structuration de la politique climat-air-énergie de la Communauté de Communes du Saulnois (Moselle, 128 communes, 29000 habitants) avec :

  1. état des lieux initial selon le référentiel Cit’ergie
  2. définition d’une politique et d’un programme d’actions
  3. accompagnement dans la durée par le biais d’une visite annuelle
  4. le cas échéant, accompagnement vers une labellisation Cit’ergie

Depuis juin 2018 (durée du marché : 4 ans)

Compensation des émissions de GES 2017

Comme chaque année, alter-éc(h)o compense ses émissions de GES en finançant des projets dans les pays de Sud. Nos émissions sont calculées annuellement par la réalisation de notre Bilan Carbone en intégrant les émissions directes mais aussi indirectes de nos missions.

L’année 2017 est particulière pour nous puisque nos émissions de GES ont fortement augmenté du fait de l’accompagnement du Plan climat énergie (PCE) de la Polynésie française (environ 9 tonnes d’équivalent CO2 contre environ 2 tonnes par an jusqu’alors). Cette mission devrait émettre au total 50 tonnes de CO2eq sur 4 ans (dont 7,2 t. en 2017) mais elle devrait permettre de réduire de 50.000 tonnes de CO2eq les émissions de GES de la Polynésie française. Notre impact négatif devrait donc être largement « compensé » par l’impact (positif lui) de notre travail. Compensé 1000 fois, chaque année, si les objectifs du PCE sont atteints…

Nous faisons malgré tout le choix de compenser annuellement nos émissions de GES indépendamment de l’effet produit par nos missions. 2017 ne fait donc pas exception.

Cette année encore, c’est par la participation au programme Action Carbone Solidaire que nous avons avons décidé de compenser nos émissions de GES. Cette compensation carbone volontaire permet de financer un portefeuille global de projets de la Fondation Goodplanet qui portent sur 2 thématiques :

Rappelons que la compensation carbone ne peut en aucun cas constituer un exutoire satisfaisant. C’est seulement après avoir fait preuve de sobriété, d’efficacité énergétique et utilisé des énergies renouvelables (voir la page « l’exemplarité« ), que nous compensons les émissions résiduelles…